Consultants, systèmes de gestion ISO, HACCP et GFSI

Votre rentabilité et votre efficacité sont notre priorité!

Consultants, systèmes de gestion ISO, HACCP et GFSI - Votre rentabilité et votre efficacité sont notre priorité!

Le détecteur de métaux dans l’agroalimentaire 1ère partie.

Détecteurs de métal pour l’agroalimentaire 1ère partie.

Cet article et d’autres à venir seront consacrées au détecteur de métal sur les questions générales, les raisons de présence de métaux dans les produits finis, quelques conseils techniques, quelques éléments de procédures, ainsi que la conduite à tenir si vous ne disposez pas d’un tel appareil.

Généralités

Un détecteur de métaux est un appareil permettant de localiser des objets métalliques à l’intérieur d’une structure en général et des aliments en particulier.detecteur de metal

Un tel appareil utilisé est dans l’industrie agroalimentaire, par de nombreuses entreprises implantant ou non HACCP, ou une norme GFSI. Il est considéré comme une mesure de sécurité visant à maitriser les corps étrangers dangereux (métalliques) qui ne sont pas maitrisés par les programmes préalables (p. ex., l’usure normale de l’équipement qui provoque l’apparition de rognures de métal dans le produit au moment du broyage).

Il doit être est conçu, construit, installé, étalonné et entretenu conformément au manuel d’utilisation du fabricant pour assurer un retrait efficace des métaux. Cela peut comprendre notamment un réglage en fonction de l’effet que peut avoir le produit, la sélection du type de métal et de la taille des particules, la synchronisation du mécanisme d’élimination (signal, arrêt de la chaine de production, déclenchement de l’alarme et expulsion du produit de la chaine) et leur adaptation aux conditions opérationnelles.

Si un détecteur de métal fait partie du procédé, les dangers liés à ce détecteur de métal devraient être évalués et maitrisés. Le fabricant doit être conscient que le détecteur de métal n’est considéré être une mesure de sécurité qu’au niveau de sensibilité de l’appareil. Sous la limite critique, le danger ne peut plus être maitrisé par le détecteur de métal et les responsables de l’installation doivent déterminer de quelle façon le danger sera maitrisé.

Une utilisation particulière du détecteur de métaux est l’activité de vérification permanente, après la validation, qu’un tamis maitrise le danger comme prévu. Par ailleurs, réglé à la plus haute sensibilité, il permet d’éviter la présence de métaux dans les emballages de produits raffinés.

Cause de présence des métaux dans les produits finis.

Les causes d’apparition de métaux dans les aliments finis sont multiples mais peuvent se résumer principalement à :

  • Une inspection inefficace lors de la réception de la matière première ou de  l’emballage, laissant donc échapper des métaux (exemple des légumes)
  • Un mauvais stockage de matière première et d’emballage
  • Une contamination par des matières étrangères dangereuses métalliques en cas de frottements et/ou d’usure de pièces détachées (rognures de métal lors du coupage / broyage / tranchage). Certaines opérations de transformations fortement mécanisées engendrent des fragments métalliques (roulement, boulons, rondelles, écrous…).
  • Une panne, défaillance ou un étalonnage inadéquat du détecteur.
  • Une incapacité de ce dernier à fonctionner comme prévu (séquences d’élimination).

Les prochaines rubriques aborderont les autres points présentés en introduction.

Partagez!

Si vous croyez que cet article peut être utile à un de vos amis. Partagez-le!

Recevez des offres exceptionnelles par courriel.

Inscrivez-vous à une de nos listes ISO ou HACCP, GFSI En plus de recevoir des documents utiles, vous recevrez de l'information importante environ une fois par mois.
Catégorie : Agroalimentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*

Pour recevoir cette présentation gratuitement. Cliquez sur l'image presentation-niels-ravn-iso-9001-2015