Consultant, systèmes de gestion ISO et GFSI

Votre rentabilité et votre efficacité sont notre priorité!

Consultant, systèmes de gestion ISO et GFSI - Votre rentabilité et votre efficacité sont notre priorité!

Norme ISO 9001:2008

Normes ISO 9000

La famille des normes ISO 9000, comprend:

  • ISO 9000:2005 Principes essentiels et vocabulaire.
  • ISO 9001:2008 Exigences (C'est la seule norme enregistrable).
  • ISO 9004:2009 Gestion des performances durables d’un organisme – Approche par le management de la qualité.

Découvrez la norme: ISO 9001:2008 et améliorez votre rentabilité

ISO 9001 fonctionne bien parce qu’elle repose sur le sens commun et ses principes de management de la qualité sont les étapes à suivre pour toute entreprise, qu’elle recherche ou non la certification » (ISO Management vol.8, No.5)."

Cette norme est applicable aux processus (mode de travail et façon de répondre aux exigences de sa clientèle) qui influencent la qualité des produits ou services.

Accessible à toutes les entreprises, quel que soit le service ou le produit offert, la toute petite entreprise ou la multinationale (entreprise manufacturière, bureau d'études, architecte, comptable, bureau de notaires ou avocats, atelier d'usinage, commerce de détail …).

Outil de gestion qui permet de s'assurer que les services ou produits offerts sont conformes à vos exigences et à celle de vos clients.

C'est une façon de se démarquer de vos compétiteurs et d'améliorer la gestion de l'entreprise, donc la rentabilité.

Pourquoi implanter ISO 9001:2008 ?

La norme demande de définir, implanter, maintenir et améliorer un système et de définir des objectifs propres à votre entreprise.

Le système de gestion ISO 9001:2008 permet de régulariser vos activités. En effet, toute défaillance dans l'organisation, les méthodes, le produit ou le service est pris en charge par un processus d'amélioration.

Elle permet de diminuer les coûts inutiles résultant de ces défaillances.

Le système de management ISO 9001:2008 demande d'analyser certaines données issues des clients, ou de votre système, et de prendre des actions pour redresser des situations pouvant avoir un impact sur votre entreprise.

Cette norme demande de veiller à la formation de votre personnel, à son implication dans le système et d'établir des méthodes de communication à l'interne et à l'externe.

Tout ceci repose sur :

  • Des résultats à obtenir.
  • La vérification de ces résultats.
  • La réaction devant toute situation anormale.
  • La RENTABILITÉ de votre entreprise

Norme de Qualité ou Norme de Gestion

La Norme ISO 9001:2008 doit être considérée comme une valeur ajoutée à votre entreprise. Mais il ne faut pas confondre normes de système qualité et normes de produit. Il est fréquent d'observer une certaine confusion dans ce domaine. Il en résulte, même parmi les professionnels impliqués dans l'implantation des normes ISO 9001, de donner une grande importance à la qualité du produit et de sous estimer le concept de management.

Les normes ISO 9000 et en particulier la norme ISO 9001:2008 spécifient les exigences d'un système qualité ce qui, traditionnellement, dans l'esprit de beaucoup de chefs d'entreprise est un système sous la responsabilité du responsable qualité.

Dans cette approche, la priorité est donnée :

  • À une approche technique du système.
  • À la maîtrise de la production des produits.
  • À l'importance des contrôles à effectuer.
  • À considérer les autres exigences de la norme comme des contraintes obligatoires pour permettre de se faire certifier et donc appliquées avec beaucoup de réticence.

Une autre approche consiste à présenter aux responsables de l'entreprise la norme ISO 9001:2008 comme une norme de gestion interne qui ne peut donc être sous la responsabilité d'un technicien qualité mais que sous celle du président.

Dans cette approche, la finalité du système repose sur les quatre points suivants :

  • Démontrer avec des RÉSULTATS PLANIFIÉS, la rentabilité de l'entreprise. Ce point peut être traité sous forme d'objectifs sur un document, le rapport de suivi.
  • Démontrer avec des RÉSULTATS PLANIFIÉS, que les objectifs définis par la direction sont atteints. Ce point est traité sur des rapports de suivi avec un plan d'actions et permet de comparer l'évolution des résultats obtenus avec les résultats planifiés.
  • Démontrer avec des RÉSULTATS PLANIFIÉS, le fonctionnement et l'efficacité de vos activités. Ce point peut être traité sous forme d'objectifs à tous les niveaux de l'entreprise, d'actions correctives ou préventives sur des rapports de suivi ou pendant les audits internes.
  • Démontrer avec des RÉSULTATS que les causes des problèmes issus des actions précédentes sont éliminées. Ce point peut être traité sous forme d'actions correctives ou de traitement de problèmes sur des rapports de suivi.

Cette philosophie est totalement différente de la première approche. On constate que la maîtrise du système de gestion repose essentiellement sur des résultats à obtenir ce qui, bien sûr, est une responsabilité de direction et bien plus efficace et rentable qu'une vision technique de la norme.

La maîtrise de la production et des contrôles effectués ne sont pas oubliés, mais sont parties prenantes de la gestion de l'entreprise et sous la responsabilité des directeurs concernés.

Cette approche permet de monter un manuel de gestion interne et non pas d'un manuel qualité qui, chez la grande majorité de mes clients, contient une vingtaine de pages et aide à implanter un système simple, précis, souple pour un prix raisonnable.

La préoccupation de tous les chefs d'entreprise, c'est de savoir ce que peut rapporter un tel système. Le rapport de suivi a été créé pour répondre à ce besoin. Les coûts inutiles, ou coûts de non qualité, représentent en moyenne dans le monde entier, environ 20% du chiffre d'affaires et près de 40% dans les entreprises de services. J'ai eu la possibilité de vérifier ces chiffres dans une grande entreprise industrielle, et les 20% ne sont pas du tout exagérés.

Chaque traitement de problème, chaque action corrective permet sans aucun doute possible de grignoter une partie de ces 20% et de les mettre dans votre poche, oui mais de combien ? allez-vous me demander. Je peux affirmer que toute action de correction économise quelques milliers à quelques dizaines de milliers de dollars par année. Tout dépend du sérieux avec lequel vous allez utiliser le rapport de suivi et du temps passé au suivi des résultats.
Voici un chiffre précis sur un problème vécu, une secrétaire qui passe deux heures par semaine à refaire un travail. Coût total annuel : 7000 $.

Daniel Obled
Président Quali-Conseil Inc.
  • Alice Obled a dit :

    Merci.
    N’existez pas à poser des questions.
    Alice

  • mahamat a dit :

    Bnjour,

    Quelle est la principale différence entre une certification ISO 9001:2008 et une certification HACCP?

    Est ce que ISO 9001: 2008 donne un avantage concurentiel exactement?

    Merci,

    ALI. Mahamat Hissein

    • Alice O a dit :

      Bonjour Mahamat,

       

      HACCP  - en anglais: Hazard Analysis and Critical Control Points. Signifie analyse des dangers et maîtrise des points critiques. La certification HACCP vous permet :

      - de garantir l'innocuité des aliments,

      - une qualité uniforme,

      - un meilleur contrôle des coûts,

      - des processus de gestion améliorés,

      - une productivité accrue,

      -  une reconnaissance internationale,

      - une amélioration des possibilités d'exportation et de croissance.

       

      Si vous voulez aller vers une norme ISO ce sera ISO 22000 qui est aussi pour l'agroalimentaire.

       

      ISO 9001:2008 n'est pas pour l'agroalimentaire, c'est une norme pour la gestion de la qualité.

      C'est avant tout un outil de gestion interne, au même titre qu'un système de gestion comptable et qui demande d'établir des critères de fonctionnement des différents secteurs de l'entreprise et des résultats à obtenir.

      ISO 9001:2008 permet de s'assurer que les produits ou activités de service sont conformes aux exigences définies et à celles de vos clients.

       

      Cette norme demande de définir, implanter, maintenir et améliorer un système de gestion ainsi que des objectifs centrés sur l'amélioration.

       

      Elle permet de régulariser les activités, en effet tout défaillance dans l'organisation, les méthodes, le produit ou le service est prise en charge par un processus d'amélioration. Les coûts inutiles résultant de ces défaillances sont diminuer.

      Elle demande d'analyser certaines données issues des clients ou du système et de prendre des actions pour redresser des situations pouvant avoir un impact sur l'entreprise et de veiller à la formation du personnel, à son implication dans le système et d'établir des méthodes de communication à l'interne et à l'externe.

      ISO 9001:2008 demande de définir les ressources nécessaires pour atteindre les objectifs.

       

      Les 3 outils de cette norme qui permettent de faire la différence entre une entreprise qui intègre ISO 9001:2008 dans ses opérations et une autre qui laisse le soin au hasard et à la routine pour la gérer sont:

      - Les revues de direction, qui permettent à la direction de vérifier régulièrement si le système est respecté et donne des résultats,

      - les audits internes qui permettent de vérifier le fonctionnement des processus et de prendre des actions devant toute faiblesse de façon simple, organisée et méthodique.

      - le processus d'amélioration qui permet d'apporter des correctifs sous forme d'actions correctives ou préventives à toute défaillance dans l'entreprise.

       

      Est-ce que ces réponses vont ont permis d'avoir une vision plus clair de ces 2 systèmes de gestion HACCP et ISO 9001:2008?

       

      Si vous pensez que ce commentaires peut aider des amis n'hésitez pas à partager. Merci

       

      Alice Obled

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*

CommentLuv badge